P
u
b
l
i
c
i
t
é
Actualités
Lu pour vous
Agenda
Les revues
Recherchez dans les revues
'Le pharmacien hospitalier' et
'Actualités pharmaceutiques hospitalières'
  
 
La profession
 
Emploi santé
Newsletters
Liens
L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    9 4 0 0


Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien
Volume 47, numéro 1
pages 3-11 (mars 2012)
Doi : 10.1016/j.phclin.2011.07.012
Reçu le : 21 avril 2011 ;  accepté le : 9 juillet 2011
Articles originaux

Toxine botulinique : intérêt de la préparation centralisée des doses à injecter
Botulinum toxin: Benefit from centralized pharmaceutical preparation of injected doses
 

S. Roche a, 1, , K. Civiletti a, 1, O. Brocque a, 2, D. Gayraud b, 3, N. Mérité a, 2, M.-M. Chaudoreille a, 2
a Service de pharmacie, centre hospitalier du Pays d’Aix, avenue des Tamaris, 13616 Aix-en-Provence cedex 1, France 
b Service de neurologie, centre hospitalier du Pays d’Aix, avenue des Tamaris, 13616 Aix-en-Provence, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Les injections de toxine botulinique se sont fortement développées depuis plus de 20ans dans les indications neurologiques, mais ce produit doit être manipulé par du personnel expérimenté et dans un local approprié. Cette préparation pharmaceutique manque malgré tout de données concernant le circuit retenu de dispensation, les mesures de précaution utilisées pour la manipulation de la toxine, l’analyse financière de cette préparation centralisée.

Matériel et méthodes

Notre pharmacie disposant d’une zone à atmosphère contrôlée (ZAC) pour la préparation des médicaments injectables, l’équipe pharmaceutique a proposé à l’hôpital de jour de neurologie une préparation centralisée. Nous présentons un bilan de l’activité après 17 mois.

Résultats et discussion

Durant les 17 premiers mois de cette activité, 1733 seringues nominatives ont été préparées pour 304 patients. Malgré le coût du matériel de préparation et d’emballage et la perte de produit liée au volume mort du système clos, la préparation en salle propre a permis d’économiser en principe actif 9763€ par rapport à une dispensation globale et 56080€ par rapport à une dispensation nominative des flacons, mode de dispensation figurant dans les mentions légales des différentes spécialités.

Conclusion

La préparation pharmaceutique des seringues de toxine, à travers son aspect économique et sécuritaire, s’inscrit pleinement dans le cadre des exigences du contrat de bon usage (CBU) et garantit au médecin un gain de temps non négligeable, permettant ainsi de concourir à la qualité des soins dispensés au patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Summary
Introduction

The injections of botulinum toxin have been strongly developed for more than 20 years in neurological indications. This drug must be manipulated by an experimented staff and in appropriate premises. These compounding, however, lack studies to document safety and cost concern.

Material and methods

The pharmaceutical team already prepares injectable drugs in a centralized intravenous additive service (CIVAS) and proposed to prepare the botulinum syringes for the patients admitted in the outpatient neurological unit. A 17-month follow-up of this activity is presented.

Results and discussion

During the first 17 months of this activity, 1733 nominative syringes were prepared for 304 patients. In spite of the cost of the material required for preparation and packaging and the loss of product due to the dead volume from the closed system drug transfer device, preparation in clean room allowed to save 9763€ with regard to a global dispensation and 56080€ with regard to an individual nominative dispensation of flasks, way of dispensation appearing in the legal notices of the various specialities.

Conclusion

The pharmaceutical compounding of nominative syringes of toxin in CIVAS, through its economic and security aspect, joins completely within the framework of the requirements of the French Contract for Good Use (CGU). It allows the neurologist to save time, thus contributing to the quality of care dispensed to the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Toxine botulinique, Préparation de médicaments, Pharmacie d’hôpital, Dispositifs de protection, Économies

Keywords : Botulinum toxin, Drug compounding, Hospital pharmacy service, Protective devices, Cost savings


1  Ph DE.
2  Ph PH.
3  MPH.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Publicité
LEPHARMACIENHOSPITALIER.FR est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article